Seule en sa demeure - Rentrée littéraire 2021

Avis du lecteur.trice Pour Amand et Josèphe, le mariage de leur fille Aimée avec Candre Marchère est une très très bonne nouvelle. Ils ne savent pas encore, et ne sauront pas tout ce qu’Aimée abandonne en quittant la maison. Ils ne savent pas non plus tout ce qu’elle ressentira dans la demeure Marchère, entourée par la forêt, qui voit tout mais ne dit rien.

Le roman, ou le conte dirais-je, s’ouvre sur le décès de Jeanne Marchère, la mère de Candre, alors qu’il n’avait que huit ans. D’entrée, je me suis trouvée comme appelée par l’écriture poétique et presque candide à certains moments. Mais Cécile Coulon ne nie pas l’âpreté et la dureté de la vie. Un drame comme celui-ci ne s’oublie pas, et son ombre planera sur le reste du roman.

Aimée découvre donc un domaine presque vivant. Un lieu qui n’a rien à envier aux manoirs des sœurs Brontë. Un lieu, également, qui ne laisse personne indiffèrent. Et pourtant, de ce grand domaine, elle ne verra que la solitude et les secrets qu’on lui cache. Ces secrets qui entourent Candre, Henria sa gouvernante, et Angelin, son fils muet. Seule Émeline, sa professeure de musique, pourra lui offrir un peu de liberté, mais les règles du conte ne permettent pas que la jeune fille soit si facilement libérée…

Un huis clos qui peu à peu voit son intrigue se corser, jusqu’à en devenir le sujet principal.
Qu’est-il advenu de la première femme de Candre, Aleth ? Et pourquoi ne parle-t-il jamais d’elle ?
C’est en plongeant dans ce délicieux roman que vous le découvrirez.

Merci Cécile !
Auteur-trice Cécile Coulon
Editeur L'Iconoclaste
Code ISBN 9782378802400
Type d'ouvrage Roman
Public concerné Adultes
Lecteur.trice Louisa
seuleensademeurerentreelitteraire2021_seule-en-sa-demeure.png Je passe commande
Modify
SeuleEnSaDemeureRentreeLitteraire2021 (Conseil lecture)
create on 10.09.2021 à 13:03, updated on 10.09.2021 à 13:03